Star blog

« Les grandes ailes déployées de Qatar Airways | Accueil | Comment obtenir le traitement royal dans un forfait “tout inclus” »

Garer sa voiture près de l’aéroport de Montréal

IStock_000002157713XSmallIl n’est pas toujours simple et bon marché de stationner sa voiture quand on part en voyage à l’étranger.  Les meilleurs plans varient selon la durée de votre voyage, la saison, vos besoins et vos heures de vol.  Voici un petit guide pour vous y retrouver.

Sachez d’abord qu’il existe un grand nombre d’options. Aéroports de Montréal propose le ValetParc avec service de voiturier, l’ExpressParc, le ProxiParc, l’EconoParc et l’HotelParc.  D’autres compagnies comme Park’n Fly, Aéroparc de Vinci Park et l’Hôtel Marriott Montréal Airport offrent des stationnements avec service de navette vers l’aéroport.

Le service ValetParc coûte 30$ par jour et vous permet de descendre directement de votre voiture à la porte de l’aérogare.  Un préposé se charge ensuite de garer votre voiture et de vous la rapporter à votre retour.  On parle ici du summum du luxe pour les gens pressés ou à mobilité réduite.

 

L’ExpressParc est le stationnement le plus proche de l’aéroport.  Il est bon marché lorsque vous vous en servez pour aller chercher quelqu’un (4$ pour 20 minutes) mais il vous en coûte 40$ par jour.  Il s’agit donc là d’un mauvais choix si vous partez plusieurs jours.  Ce stationnement s’adresse davantage aux gens pour lesquels les minutes comptent plus que les dollars dans leur portefeuille.

Il me semble déjà plus avantageux d'opter pour l'HotelParc, qui vous permet d'avoir un stationnement chauffé, à même l'aéroport, moyennant 23$ par jour.  L'hôtel Marriott Montréal Airport propose d'ailleurs un forfait "Stationnez ici" offrant un rabais substantiel à ceux qui s'y offrent une nuitée.  Le prix de votre chambre inclut alors 8 à 15 jours de stationnement gratuit ! Si vous habitez loin de la métropole, ça vaut vraiment le "coût" !

 

L’hiver, je choisis en général le ProxiParc quand je pars pour une courte période de temps.  Je paye 19$ par jour mais ma voiture est dans un environnement recouvert, à l’abris des tempêtes de neige et à distance de marche de l’aéroport. Je me sens donc en sécurité lorsque mon vol arrive tard le soir.

 

Lorsque mon voyage dure plus de deux semaines ou que j’ai du temps devant moi, j’opte pour l’EconoParc, un des services à bon marché.  Il en coûte 14$ par jour mais on offre un forfait à 75$ par semaine avec une huitième journée gratuite.  J’hésite toujours un peu quand mon vol part très tôt le matin ou reviens très tard le soir puisque le stationnement est un peu loin de la porte.  Il demeure tout de même à distance de marche et un service gratuit de navette vous est offert.  Pendant l’hiver, il faut par contre s’attendre à devoir déneiger votre voiture.   Je me souviens d’avoir mis 30 minutes avant d’être capable d’ouvrir le coffre pour y entrer ma valise !

 

Certains services de stationnement d’Aéroports de Montréal vous permettent d’accumuler des points ou d’économiser davantage si vous êtes membre Aeroplan, CAA ou Vancances Transat.

 

La méthode la plus économique demeure de faire appel à Aéroparc de Vinci Park ou à Park’n Fly.  Leurs stationnements sont situés un peu plus loin que ceux d‘Aéroports de Montréal mais on vous offre le service de navette 24h sur 24.  À la journée, l’économie est faible si vous comparez à EconoPark mais vous verrez la différence dans le cas d’un forfait d’une semaine. 

 

Chez Aéroparc, on vous demande 13$ par jour ou 60$ par semaine et 73$ pour huit jours. Park’n Fly est intéressant pour les gens qui partent plus d’un mois puisqu’on propose des forfaits spéciaux de longue durée.  Au récent Salon international tourisme voyage, on nous offrait en promotion 30 jours de stationnement pour 109,95$. On offre même un service de valet, un programme de récompenses avec rabais avantageux pour les gens qui utilisent souvent le stationnement et des points pour les membres Aeroplan.

 

En résumé, vous devez d’abord établir vos priorités.  Souhaitez-vous économiser, sauver du temps, être en sécurité, être confortable ?  Cette semaine par exemple; je pars en République dominicaine pour seulement 6 jours.  Mon vol de départ a lieu le midi mais le retour se fera dans la nuit.  J’hésite entre le 60$ d’Aéroparc ou Park’n Fly, le 75$ d’EconoPark ou le 114$ de ProxiPark.  Je travaille très tôt le lendemain de mon arrivée.  Mes 20 minutes de sommeil gagnées valent-elles plus que les économies ?  Considérant le boulot qui m’attend, je pense que oui.

Notez que les prix indiqués ici sont sujets à changements.  Vérifiez donc auprès des compagnies en question.

Bon voyage et bonne analyse !

Photo : © Ivan Cholakov / iStock

Pour d'autres conseils sur les façons d'économiser en voyage:

Voyager pour moins cher que ses voisins

Travel Hacker

Respecter son budget

L'échange de maisons

Paru le 20/11/2011

Laisser un commentaire

Commentaires (4)

Commentaire de Cédric M.
Laissé à 8:11 PM le 21.11.2011

Dans les pays modernes, au XXIe siècle, il y a des trains entre la ville et l'aéroport...

Commentaire de Nathalie
Laissé à 8:27 PM le 21.11.2011

Excellente idée Cédric.
Merci !
Que conseillez-vous aux gens qui habitent en région ?

Commentaire de Lisa
Laissé à 11:13 PM le 21.11.2011

Il y a le service au terminus du centreville de Montreal qui offre la navette vers l'Aeroport 24 hres. Les stationnements sont peut-etre moins chers??

Commentaire de nathalie
Laissé à 11:48 PM le 21.11.2011

La Société de transport de Montréal (STM) exploite une nouvelle ligne d'autobus express ("747") entre l'aéroport et le centre-ville. Assuré par des bus à plancher bas dédiés, le nouveau service est en opération 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. 

Le trajet entre Montréal-Trudeau et la Gare d'autocars de Montréal (Berri-UQAM) prend environ 35 minutes en période hors pointe. Des arrêts ont lieu à la station de métro Lionel-Groulx ainsi que sur René-Lévesque aux intersections suivantes : Guy, Drummond, Peel, Mansfield, Union, Jeanne-Mance, de l'Hôtel-de-ville et St-Laurent. La 747 est accessible sans frais additionnels aux détenteurs des cartes mensuelles CAM et TRAM ainsi que des cartes touristiques 1 jour et 3 jours. Le prix des billets individuels est de 8 $ pour un aller simple, valide 24 heures sur tout le réseau de la STM.

Pour les gens des régions, il faut tout de même trouver un stationnement au centre-ville, à moins de 12$ par jour, ce que je n’ai toujours pas trouvé. Je vous invite à partager vos suggestions.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.